• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

Droit, Économie, Gestion

Master Economie Environnement, Energie,Transports

Economie de l'environnement, de l'énergie et des transports
  • Niveau d'études visé

    BAC +5

  • Composante

    UFR Droit, Sciences Economiques, Gestion

Présentation

Créé en 2004, le master EEET-MEDD forme aujourd’hui chaque année environ une vingtaine de futurs professionnels de l’environnement et du développement durable capables d’assurer des fonctions de management dans les secteurs privé, public et mixtes.
C’est un master reconnu au niveau national pour la qualité de l'enseignement et de la formation professionnelle qu’il dispense aux étudiants. Depuis 18 ans, le master EEET-MEDD a su développer un réseau dense de relations avec les acteurs du monde professionnel. Aujourd’hui, certains de nos anciens diplômés interviennent aussi dans la formation des étudiants pour leur faire bénéficier de leur expérience !
Seul master en économie proposé à l’Université de Rouen Normandie à avoir été noté A, et par deux fois consécutives en 2008 et 2011, par l’agence nationale en charge de l’évaluation des formations et des diplômes, il a été une nouvelle fois évalué très favorablement à l'occasion du processus menant à l'accréditation des formations de l'Université de Rouen Normandie pour la rentrée 2022.
La formation est inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles.

Lire plus

Savoir faire et compétences

Il n’y a pas de profil type. La formation proposée permet à l’étudiant de développer et de valoriser des aptitudes et des compétences très diversifiées, suivant une orientation principale qui relève de l’économie et avec une ouverture vers d’autres disciplines comme, la gestion, le droit ou la géographie et l’aménagement. Des étudiants provenant de formations initiales très diversifiées peuvent ainsi s’y épanouir. Notre effectif est principalement constitué, à parts égales, d’étudiants titulaires d’une licence Économie et Gestion ou AES. Nous intégrons, plus rarement, de très bons éléments issus d’autres formations(LEA, sciences politiques ou écoles de gestion ou de commerce).
La formation reste cependant exigeante pour tous ; l’investissement de l’étudiant dans ses études et dans la préparation de son projet professionnel, sa motivation et sa persévérance, sont des qualités essentielles pour réussir ce master.
La réussite est plutôt très bonne ; ce qui ne veut pas dire que ce master soit facile ! En comparaison des autres masters en économie de l’université, le master affiche en M1 les meilleurs chiffres de réussite à la première session et sur l’ensemble des deux sessions, avec un taux de présents aux examens de 87,5% (71,9% à la session 1), un taux de réussite des présents de 85,7% (82,6% à la session 1), avec un taux de mentions des admis de 41,7% (47,4% en session 1) en 2018-2019. 
Les chiffres de réussite progressent encore sur les résultats du premier semestre 2019-2020, avec un taux de présents de 78,9% (contre 71,9% l’année précédente), un taux de réussite des présents de 93,3% (82,6% en 2018-2019), avec un taux de mention des admis (moyenne au S1 au moins égale à 12/20) de 50% (47,7% en 2018-2019). En M2 la réussite est de 100%.
Pour l’année universitaire 2020 -2021, malgré le contexte difficile que nous avons tous connu, le master EEET-MEDD affiche les meilleurs taux d’obtention de stage tous masters confondus à la faculté de droit, de sciences économiques et de gestion : plus de 60% pour le M1 (stage non-obligatoire), 100% pour le M2 (stage obligatoire). 
Plusieurs étudiants de M1 ont d’ores et déjà obtenu un second stage pour cette même année universitaire, ce qui témoigne de la vitalité des débouchés professionnels de notre formation (voir infra). En 2021, environ 20% des étudiants du M2 ont obtenu un CDI pendant ou à l'issue de leur stage de fin d'étude.

Lire plus

Programme

Le M2 comporte un stage obligatoire de 4 à 6 mois, en France ou à l’étranger. Les étudiants trouvent d’ailleurs relativement facilement des stages et ont souvent le choix entre plusieurs offres. 
Afin qu’ils puissent acquérir davantage d’expérience, nous avons intégré à leur formation dès la première année (M1)un stage facultatif (les étudiants ont le choix entre le stage et la réalisation d’un mémoire) de cinq semaines minimum (départ en stage début avril pour une soutenance fin juin) pouvant être prolongé au cours de l’été, après la fin des examens. Pour la rentrée 2022, afin de répondre aux attentes des étudiants et aux débouchées professionnels, de nouveaux cours apparaissent, tels que "Mobilité durable" ou encore "Économie de la transition énergétique.

Lire plus

Sélectionnez un programme

Master Economie de l'Environnement, de l'Energie, des Transports, Management de l'Environnement et Developpement Durable

Voir la page complète de ce parcours

Et après

Insertion professionnelle

L’insertion professionnelle de nos diplômés montre des perspectives de métiers variées au sein des collectivités locales et territoriales et des administrations publiques, des entreprises industrielles et de services, des bureaux d’études, des fédérations et des associations professionnelles, des agences de développement économique et des chambres consulaires, notamment.
Les métiers visés sont les métiers cadre de l’environnement et du développement durable : chargé de communication et de médiation - chargé d’études environnement et aménagement - chargé de mission RSE – chargé de mission prévention des risques - chargé de mission environnement, développement durable - chef de service administratif environnement, développement durable – chef de projet en énergies renouvelables – chargé d’études économiques - ingénieur en management environnemental - responsable de centre de services éco -industriels - responsable qualité environnement, QSE – responsable service environnement et développement durable secteur public ou privé – chef de projets territoriaux développement durable – chef de projet, chargé de mission en
L’insertion professionnelle de nos diplômés montre des perspectives de métiers variées au sein des collectivités locales et territoriales et des administrations publiques, des entreprises industrielles et de services, des bureaux d’études, des fédérations et des associations professionnelles, des agences de développement économique et des chambres consulaires, notamment.
Les métiers visés sont les métiers cadre de l’environnement et du développement durable : chargé de communication et de médiation - chargé d’études environnement et aménagement - chargé de mission RSE – chargé de mission prévention des risques - chargé de mission environnement, développement durable - chef de service administratif environnement, développement durable – chef de projet en énergies renouvelables – chargé d’études économiques - ingénieur en management environnemental - responsable de centre de services éco -industriels - responsable qualité environnement, QSE – responsable service environnement et développement durable secteur public ou privé – chef de projets territoriaux développement durable – chef de projet, chargé de mission en économie circulaire et transition énergétique – responsable service technique eau et assainissement, déchets.
Par exemple, Julie, ingénieur environnement, responsable régional, SUEZ ; Marine, Leader Prévention, Leroy Merlin ; Rémy, chargé de mission développement durable, Ville de Montagnac ; Emma, chargée de mission culture du risque, SMBAS hibaut, chargé d’études, INSEE Normandie ; Hélène, animatrice HSE, DS Smith ; Romane, chargée d’études RSE, Crédit du Nord ; Andrew, chargé de mission, Eco CO2 ; Pauline, chargée d’études environnement et aménagement, ALISE Environnement ; Mickael, Ingénieur HSE, Schering Plough ; Margaux, gestionnaire de projet, direction adjointe à l’environnement, Métropole Rouen Normandie ; Audrey, chargée de développement économique, Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Aude ; Marjorie, responsable communication, Ethic Ocean ; Nicolas, lead statistician, GSK ; Naïma, chargée de projet RSE, SGS SA ; Laëtitia, responsable QHSE, MAILLOT SAS ; Florian, coordinateur HSE, BP ; Aliona, chargée de mission Transition écologique et énergétique, Mairie de Bois -Guillaume ; Simon, co-fondateur TerraLéo Florent, Directeur de l ’urbanisme, de l’environnement et de la vie économique, Commune de Saint Pierre les Elbeuf ; Sarah, Chargée de mission éco-organisme, Praxy ; Frédéric, Conseiller Développement Durable, CCI Rouen Métropole.

Lire plus
  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • HelpDeskLa plateforme Helpétu assure l’assistance pour les pré-inscriptions, inscriptions, réinscriptions et inscriptions pédagogiques de manière globale.
    Vous pouvez aussi nous contacter au
    02 35 14 68 26